L'orthodontie fonctionnelle
L’orthodontie permet d’obtenir l’alignement des dents…Qui n’a pas déjà entendu parler de cette spécialité de la dentisterie ?

Cependant, il existe différentes manières d’aborder et de traiter les malpositions dentaires….

A la manière d’un détective, l’orthodontiste « fonctionnaliste » s’attache en premier lieu à comprendre les causes des malpositions dentaires qu’il constate chez l’enfant et se pose cette question essentielle :

«  Qu’est ce qui ne fonctionne pas bien dans cette bouche ? ».
Une orthodontie... plus réfléchie

Ainsi le fonctionnement général de la bouche (gestuelle linguale, mastication, respiration …) est pris en compte dans l’établissement d’un diagnostic et non plus la simple étude chiffrée des radiographies des mâchoires et l’examen des moulages dentaires.

Car les dents de travers ne sont rien d’autre qu’un symptôme, le révélateur d’un autre problème à identifier et à traiter.
...plus globale

L’orthodontie fonctionnelle   se veut respectueuse  de la physiologie de l’individu en ayant un regard large, au-delà de la simple observation des malpositions dentaires, en le considérant comme un être un et indivisible.

Car dents droites ne signifie pas pour autant dents en équilibre avec l’ensemble du corps. Cette non-adéquation peut se manifester par le retour des malpositions dentaires initiales quelques années après la fin du traitement orthodontique ou par des maux de tête, des douleurs de dos, etc… qui ne sont rien d’autre que des tentatives de compensation à distance.
...plus précoce

Avant même la sortie des dents définitives, l’orthodontiste fonctionnaliste est apte à repérer les premiers signes annonciateurs de futurs désordres et à les intercepter efficacement avant qu’ils ne se fixent et s’aggravent.

Il ne faut donc pas  attendre la chute de toutes les dents de lait avant de consulter un orthodontiste (âge de 12 ans généralement) mais préférer l’âge de 6 ans pour une première consultation. Certains praticiens sont même formés pour intervenir dès l’âge de  3 ans chez des enfants présentant de sévères dysmorphoses.
Attendre c’est compliquer la tâche du praticien et allonger le temps du traitement.
>> Orthodontie fonctionnelle : une nouvelle technique ?
>> Orthodontie fonctionnelle : quels types d'appareils ?
>> Orthodontie fonctionnelle : qui la pratique ?
Ce site a été réalisé sur l’initiative de l’Uniodf (Union National pour l’Intérêt de l’Orthopédie Dento-Faciale)
Les illustrations ont été réalisées par M. Ibrahim BERRO.